21ème édition

Voix de Fête navigue dans un univers de musiques actuelles francophones qui n’a de cesse de se renouveler et de voir éclore de nouveaux artistes. Des talents fulgurants qui s’envolent et s’affranchissent des échelons traditionnels pour accéder directement au grand public. Décidant de leur ouvrir ses salles, le festival n’a pu que constater que l’âge moyen de ses artistes a perdu une décennie d’un coup. Alors, autant y aller à fond et confier les moments clés des soirées du lieu central à la nouvelle génération. C’est donc Georgio et Hoshi qui concluront les soirées de vendredi et samedi sur la grande scène, âgés respectivement de 25 et 23 ans.

Et à ceux qui répliqueront que les succès précoces et les starlettes formatées ne font pas des artistes, la bienséance demande de les inviter à déguster sur scène la folie géniale d’Arthur Ely, à résister au ragemode de Dibby Sounds et à retenir leurs larmes face à Pomme. On en reparlera après.

Mais qu’on ne s’y trompe pas, Voix de Fête ne conspire pas contre celles et ceux qui ont tracé et élargi la voie quand le français n’était pas tous les jours dans le top 10 des ventes d’album. Loin de pratiquer un jeunisme orchestré, le festival entend garder son cap en représentant les musiques actuelles en français, et se doit donc d’entourer cette jeune cuvée d’artistes plus expérimentés. Des moments plus posés, avec par exemple Alexis HK ou David Lafore, ou des masterclass explosives, avec Bertrand Belin et The Limiñanas.

Entrée dans sa vingtaine, le festival s’émancipe encore un peu et regorge de vie. Ses tremplins entament leurs troisièmes années et les vainqueurs des séléctions précédentes sont maintenant sur les grandes scènes. Et si on parle régionalisme, ce sont bien les Suisses qui seront les plus représentés durant ces six jours de concerts. Mais, avec 5 artistes présents, le Canada est l’invité d’honneur. Zoom aussi sur les artistes féminines, avec de grosses claques en perspective.

Difficile de tout dire. Mais il est possible de venir tout voir !

L’équipe du festival